La conquête de l’Algérie dans un manuel de 1954

publié le février 2004 (modifié le 14 février 2019)

Notre premier livre d’histoire - Cours élémentaire
Bernard et Redon - Fernand Nathan éditeur - édition de 1954

LE MARÉCHAL BUGEAUD CONQUIERT L’ALGÉRIE

Observons la gravure :

Voyez, à cheval le Maréchal Bugeaud. Il cause familièrement avec un soldat, un spahi, vêtu à la manière arabe : « Vous avez conquis ce village, dit-il à ses troupes ; maintenant, il faut construire des routes, labourer et semer. Ses soldats l’aiment et l’appellent « le père Bugeaud ».

La Conquête de l’Algérie
RÉCIT

En 1830, les Français prennent la ville d’Alger. Mais il leur faudra près de vingt ans pour conquérir toute l’Algérie.

Les Arabes étaient nombreux et commandés par un chef habile, Abd-el-Kader.

Le grand vainqueur d’Abd-el-Kader fut le maréchal Bugeaud

Bugeaud avait créé des troupes vêtues légèrement et qui se déplaçaient aisément : les zouaves, les chasseurs d’Afrique, les spahis.

Il poursuivit chaque jour Abd-el-Kader ; il le battit sans pouvoir le prendre. Il le força par deux fois à se réfugier au Maroc, et il battit les Marocains.

Enfin, Abd-el-Kader se rendit (1847).

La France le traita bien. Elle le fit transporter en Orient et lui accorda une pension.

Abd-el-Kader, reconnaissant, sauva des milliers de Chrétiens que les Turcs, un jour, voulaient massacrer. Il les abrita chez lui.

Il reçut alors la Légion d’honneur.

Aujourd’hui, l’Algérie est la plus belle et la plus prospère des possessions françaises.

RÉSUMÉ

La France mit vingt ans à conquérir l’Algérie, qui est devenue une seconde France.