Villes du Midi et mémoire de l’Algérie française

publié le 6 novembre 2015
 
Armande et le mémorial de Sète

le goût amer de la cérémonie au « mémorial des soldats héraultais morts en AFN »

 
Banyuls-sur-Mer : n’est-ce pas une provocation que de donner à un carrefour le nom du général Bigeard ?

Pourquoi ne pas choisir plutôt un nom parmi ceux des tués en Afghanistan ?

 
Les monuments de l’Algérie française en France méditerranéenne

les monuments les plus significatifs d’hommage à l’OAS

 
Tourisme en nostalgérie, Le Ravi (été 2011)

à la découverte des lieux de mémoire des nostalgiques de l’Algérie française en région PACA

 
Le mémorial de Théoule inauguré par Christian Estrosi

est-il légitime qu’un élu de la République participe à un hommage rendu à ceux qui ont tenté de la renverser ?

 
Saint-Raphaël : un projet de stèle porté par des anciens de l’OAS

un projet de stèle qui risque de donner lieu à des dérives

 
Beaucaire : débaptisation d’une rue du 19 mars 1962

Le Front national et les pieds-noirs : à Beaucaire, une rue renommée « rue du 5 juillet 1962. Massacre d’Oran ».