Le Tibet

publié le 10 janvier 2013
le Tibet, la Chine

et les Droits de l’Homme ?

 
Tibet : tout silence est complice

Devant des journalistes à Dharamsala, en Inde, siège du gouvernement tibétain en exil, le dalaï lama a réclamé qu’une « organisation internationale respectée puisse établir ce qu’est la situation au Tibet et quelle en est la cause ».

« Que ce soit de façon intentionnelle ou non intentionnelle, une forme de génocide culturel est en train d’avoir lieu », a ajouté le chef spirituel des Tibétains, en référence à la politique de Pékin visant à encourager l’ethnie majoritaire Han à migrer vers la région et les restrictions pesant sur les pratiques bouddhistes au Tibet, envahi par la Chine en 1950.

 
le Tibet, la Chine et les J.O.

Pourquoi sommes-nous capables de projeter nos envies de liberté, d’égalité, de solidarité sur les Tibétains, et dans le même temps incapables de résister à l’effondrement de ces valeurs dans nos propres sociétés ?

 
le Tibet des immolations

Pour résister à la politique chinoise dont l’objectif semble être d’éradiquer tout particularisme [1], des Tibétains ont recours à une méthode extrême : l’auto-immolation.

Une centaine de Tibétains auraient mis le feu à leurs vêtements depuis 2009 dans les provinces chinoises à population tibétaine, pour protester contre la répression de leur religion et de leur culture par Pékin.